Exposition "Apparition/Disparition"

Les étudiants de l’EAC organisent une exposition valorisant le patrimoine lyonnais à la chapelle de l’Hôtel-Dieu.

Du 19 au 21 mai 2022, les étudiants en 1ère et 2ème année de Mastère management du marché de l’art de l’EAC Lyon font entrer l’art contemporain au sein de la Chapelle de l’Hôtel-Dieu à Lyon et proposent une exposition temporaire inédite intitulée “Apparition / Disparition”.

Un projet original réalisé en collaboration avec les Hospices Civils de Lyon (HCL) et 5 galeries lyonnaises membres du réseau Adele (réseau d’art contemporain de Lyon & Métropole et Auvergne Rhône-Alpes).

L’ART ET LA CULTURE AU SERVICE DU PATRIMOINE LOCAL FRANÇAIS

 

A l’occasion du “Mai d’Adele”, festival artistique du réseau local Adele, les galeries Françoise Besson (@galeriebesson), Ceysson & Bénétière (@ceysson_benetiere), le 1111 (@le1111_gallery), La Taille de mon âme (@latailledemoname_galerie) et B+ (@bplus_galerie) ont mis gracieusement leurs fonds ou leurs réseaux d’artistes à disposition des élèves en Mastère Management du marché de l’art à l’EAC Lyon, chargés d’organiser une exhibition éphémère au sein de la Chapelle de l’Hôtel Dieu, monument historique lyonnais en cours de rénovation.

Les étudiants de 2ème année de Mastère, encadrés par un intervenant de l’EAC, se sont concentrés sur la sélection des œuvres dans les collections proposées par les galeristes et ont construit le projet curatorial en collaboration avec le conservateur de la Chapelle, Sergueï Piotrovitch D’orlik, également chef du projet « Réinventez la chapelle ».

La scénographie et la communication de cette exposition ont été élaborées par les étudiants en 1re année de Mastère avec le coordinateur et curateur Adrien Da Silva Tracanelli, encadrant le projet au sein de l’EAC. Les étudiants seront également amenés à travailler à la création d’un NFT associé à l’exposition qui sera mis en vente du 19 au 21 mai. La moitié des fonds sera reversée aux HCL, au profit de la rénovation de la Chapelle.

Attachés à ce lieu historique, riche d’hospitalité, les Hospices Civils de Lyon permettent ainsi aux artistes une mise en lumière originale de leurs œuvres. L’accueil n’est plus seulement une affaire de culte mais devient aussi une question d’ouverture et d’accès à la culture pour toutes et tous.

Au-delà du projet pédagogique mené avec les étudiants de l’EAC, qui a pour objectif de faire de ses élèves des talents passionnés, aguerris et ouverts sur le monde, cette exposition a pour vocation de (re)faire découvrir la Chapelle de l’Hôtel-Dieu et d’ouvrir aux visiteurs une immersion artistique unique en renforçant le rayonnement de la Chapelle en tant que lieu incontournable du patrimoine lyonnais.

« C’est une étape fondamentale dans la compréhension du marché de l’art et de son écosystème, leur permettant ainsi d’acquérir des compétences inhérentes à leur future profession. S’inscrivant à la fois dans l’art et la culture c’est aussi l’occasion pour nos étudiants de mettre leur savoir-faire au service de la préservation du patrimoine local français. Une vraie fierté ! » Lynda Degouve , Directrice EAC Lyon.

UNE EXPOSITION HORS LES MURS DECLOISONNANT L’ART DE SES LIEUX DE MONSTRATION TRADITIONNELS

 

Les œuvres choisies par les étudiants cohabitent avec cet espace singulier à l’ornement religieusement baroque et ont été sélectionnées en vue d’une résonance symbolique ou simplement formelle. Elles se présentent sous forme de volume, de sculpture, de drapé ou de tout autre objet n’altérant pas l’espace généreusement alloué. La mise en scène a été adaptée aux contraintes du lieu dans le respect de sa liturgie chrétienne.

« Mettre des passerelles entre une école d’art, l’EAC, et des acteurs culturels tels que des Galeries me paraît essentiel pour faciliter les apprentissages et la dynamique pédagogique hors les murs. Cette initiative renforce et rend possible la préservation de notre mémoire collective au service du patrimoine. Ces valeurs et ces idées sont au cœur de ma ligne de galeriste depuis bientôt 18 ans : architecture, mémoire, temporalité, souci de pédagogie et l’indispensable lien qui nous unit. » Françoise Besson, Présidente du réseau Adele.

L’intérêt de la thématique « Apparition / Disparition » ne se porte pas sur la dimension religieuse – bien qu’elle soit inévitablement présente – mais sur l’opposition et l’entremêlement des deux termes. Peut s’ajouter à l’atmosphère ainsi créée, la question du temps qui passe, de la métamorphose des éléments dans leur spatialité et du retour à la présentation des œuvres qui se tiennent entre le passé et l’avenir.

Le travail des artistes ponctue la déambulation libre du public en s’intégrant dans chaque chapelle entourant la nef principale que sont la chapelle des Reliques, Sainte Marthe, de la Pitié, de la Vierge, de Saint Joseph et celle du Sacré Cœur. Celles-ci témoignent de l’usure du temps et des ravages de l’histoire à l’instar de l’édifice lui-même dégradé par endroit.

INFOS PRATIQUES

Chapelle de l’Hôtel-Dieu Lyon
Place de l’Hopital, 69002 Lyon

Entrée libre et gratuite

RETROUVEZ-NOUS SUR