FR

EN

  • Culture
  • Paris

29/05/2019

« Je vais travailler au Nordiska Museet de Stockholm »

Étudiante suédoise en deuxième année de Bachelor Médiation et Communication Culturelle à l’EAC, Anna Danielsson travaillera cet été au Nordiska Museet (Musée nordique) à Stockholm.

Comment avez-vous trouvé cet emploi d’été ?

Je suis Suédoise, et je suis beaucoup l’actualité culturelle de mon pays. Le Musée nordique est le plus grand musée d’histoire culturelle de Suède. Il abrite des collections consacrées aux peuples des régions nordiques et à leur vie au fil des époques, notamment des vêtements, des bijoux, des meubles, des photographies, des œuvres d’art et des pièces d’artisanat (en verre, en porcelaine). C’est un musée qui héberge aussi des expositions temporaires. Par exemple, cet été, ils réaliseront une exposition sur le seul peuple indigène de Suède, le peuple Sami.

En janvier dernier, j’ai vu sur Instagram que le Musée nordique recherchait un contractuel pour l’été en médiation culturelle. Je me suis portée candidate. Ils m’ont permis d’effectuer un entretien par Skype. C’est comme ça que j’ai eu le poste.

Pourquoi avez-vous choisi de vous orienter vers la médiation culturelle ?

Ce que j’aime avec la médiation culturelle, c’est de pouvoir transmettre ma passion pour l’art au public. En France, nous avons la chance que la culture soit accessible à tout le monde, et d’avoir une offre culturelle variée. Mais malgré cela, il y a toujours des gens qui pensent que les lieux culturels ne sont pas pour eux. Via la médiation culturelle et les visites guidées, j’espère susciter un intérêt pour l’art et la culture. J’aime beaucoup échanger avec les gens, et j’ai hâte de rencontrer les différents publics du Musée Nordique.

En quoi vos études à l’EAC Paris vous ont-elles aidée à décrocher ce stage ?

Tout d’abord, certains cours comme le cours de Patrimoine m’ont permis d’avoir une approche théorique de la médiation culturelle et d’enrichir ma culture générale.

D’autre part, nous avons la chance à l’EAC de bénéficier aussi de projets qui nous permettent de mettre en pratique nos connaissances théoriques. Par exemple, il y a trois mois, dans le cadre des cours de Muséologie de Monsieur Decrossas et de Médiation Culturelle de Madame Gabay, nous avons réalisé un parcours de médiation culturelle pour le Musée National d’Archéologie de Saint-Germain-en-Laye. Nous avons donc effectué des visites guidées dans le musée. Cela nous a permis de nous confronter vraiment au public, ce qui était passionnant ! Je pense que cette expérience a fait la différence lors du processus de recrutement du musée nordique. J’en ai parlé en entretien, et ils ont été très intéressés de voir que j’avais déjà eu l’occasion d’exercer mes compétences sur le terrain. Je suis très enthousiaste d’avoir l’opportunité de travailler pour le Musée nordique, c’est une expérience qui, je pense, sera très enrichissante pour moi.

 

 

Un établissement international

L’École EAC accueille chaque année des étudiants internationaux notamment grâce à ses programmes en anglais de niveaux Mastère et MBA, et via des coopérations Erasmus+ et bilatérales. L’école incite aussi ses étudiants à vivre une expérience à l’étranger au cours de leur cursus, en proposant des semestres d’étude dans des universités partenaires en Europe, en Asie et des summer sessions aux Etats-Unis et de partir en stage à l’étranger. Ceux en Europe peuvent bénéficier d’une bourse Erasmus+.

 

Pour en savoir plus

Notre Bachelor médiation et communication culturelle

Le Musée nordique

Partager :