L'EAC partenaire de l'Université Paris 8

L’EAC est fière de vous annoncer l’ouverture d’un nouveau DESU Communication et administration de projets culturels, à destination des élus et des collaborateurs des collectivités locales, en partenariat avec l’Université Paris 8.

L’EAC et l’Université Paris 8 viennent tout juste de signer un partenariat pour l’ouverture d’un nouveau programme DESU Communication et administration de projets culturels, qui ouvrira en octobre 2021.

Afin de vous présenter dans le détail ce nouveau diplôme d’études supérieures, nous avons interrogé Martial Poirson et Mélanie Viala, respectivement enseignant à l’Université Paris 8 et directrice générale de l’EAC.

Comment vous est venue l’idée de ce partenariat ?

Martial : « Face aux mutations profondes du secteur culturel, aux politiques de décentralisation de la culture, au transfert des compétences culturelles aux régions, aux départements, etc., nous voulions apporter une réponse à travers le DESU Communication et administration de projets culturels. Les organismes de formation ont une responsabilité et un engagement à tenir dans cette situation inédite face aux enjeux sociaux et politiques. »

Mélanie : « Dans le cadre de nos relations avec l’écosystème, il n’est pas rare que nous soyons interpellés par des élus et collaborateurs de collectivités locales, conscients des transformations profondes du secteur culturel et soucieux d’apporter une contribution réelle et efficace. Ce besoin qu’ils expriment de se former et d’actualiser leurs compétences est aussi un constat formulé lors des dernières éditions du comité scientifique de l’EAC. Parce que nous formons les managers culturels de demain, notre école a évidemment répondu présente pour accompagner ceux qui façonnent les politiques et environnements culturels dans lesquels ils évolueront bientôt. »

A qui s’adresse le DESU et quels sont les débouchés professionnels ?

Martial : « Cette formation s’adresse aux élus culture des mairies, des départements et des régions, aux fonctionnaires territoriaux, et aux acteurs publics et privés du secteur artistique. »

Mélanie : « Cette formation est également tout indiquée pour des salariés en reconversion ou des responsables en communication de structures publiques ou privées impliquées en prise avec le secteur de la culture. »

En quoi consiste ce programme inédit ?

Martial : « La formation s’articule autour du développement d’une expertise politique, sociologique, économique, juridique, comptable et anthropologique, sans oublier l’acquisition de compétences managériales, en marketing, communication et ingénierie de projet artistique et culturel. Ainsi, elle permet de développer la créativité et offre de véritables leviers pour la réalisation de projets culturels, à travers la maitrise des ressources nouvelles du numérique et des réseaux sociaux, le repérage de l’émergence artistique, la conscience des enjeux sociaux, économiques et écologiques de la création… »

Mélanie : « Ce programme s’appuie sur le savoir-faire historique de l’EAC en matière de formation continue dans le secteur de la culture. Il s’appuie notamment sur l’ingénierie pédagogique de premier plan développée par Atika Lançon à l’EAC. Ce savoir-faire conjugué à l’excellence pédagogique de l’Université Paris 8 ont permis la conception d’un programme sur-mesure pour répondre aux enjeux des élus et collaborateurs d’élus en matière de gestion et financement de projets culturels. »

Pourquoi avoir choisi l’EAC comme partenaire ?

Martial : « Se tourner vers l’EAC, c’est d’abord travailler avec une école de premier plan dans le domaine culturel et artistique, parfaitement identifiée dans le paysage institutionnel de formation. Dans un contexte d’hybridation croissante entre les secteurs publics et privés, de développement du mécénat culturel ou encore d’évolution du cadre juridico-légal d’exercice des professions culturelles et créatrices, l’EAC est un parfait complément des compétences pédagogiques et managériales de l’Université Paris 8. C’est donc un partenariat idéal pour le développement d’une formation innovante, au plus près des réalités du terrain et des défis de notre époque. »

Martial Poirson est agrégé d’économie, professeur d’histoire culturelle à l’Université Paris 8 et de Cultural Studies à New York University. Il est spécialiste des politiques culturelles, de l’économie et de la sociologie de l’art, de la culture et de la création. Enfin, il est également commissaire d’exposition, critique et dramaturge.

Mélanie Viala est directrice générale d’un réseau de quatre écoles supérieures au sein du groupe AD Education : Ecole Supérieure du Digital, Ecole Supérieure de Publicité, Ecole EAC et Institut National de Gemmologie. Elle pilote la stratégie globale du réseau (actuellement déployé sur 4 villes et 6 campus) et veille au développement d’une offre pédagogique qualitative et innovante.

Atika Lançon est responsable pédagogique du programme Bachelor et de ses spécialités marché de l’art, culture et luxe à l’EAC Paris.

informations pratiques

  • Trois formules pour suivre cette formation : Sur une année, sur 2 années, par module (par capitalisation des modules)
  • Dates : du 26 janvier au 9 septembre 2022
  • Durée et périodicité : 203 heures de formation (soit 29 jours) dont 196 h d’enseignement et 7 h d’évaluation. Périodicité : 3/4 jours par mois
  • Lieu de formation : Paris, 8e arrondissement
  • Effectif : entre 15 et 25 personnes
  • Tarif : 6500 € (+ 100 € de VAPP le cas échéant)
    Les modules sont accessibles individuellement.
    Tarif module 21 heures (3 jours) : 672 euros
    Tarif module 28 heures (4 jours) : 896 euros

Pour candidater, merci d’envoyer un mail à Atika Lançon :

Je souhaite candidater pour le DESU

Envie de vous tenir au courant ?

Inscrivez-vous à notre newsletter

Télécharger une brochure

Inscrivez-vous
à nos Journées Portes Ouvertes

Demande d'admission