Figures majeures

Retour

Figures majeures

Culture

Serge Kancel

Transformer chaque EACien en rhéteur ; c’est l’objectif du séminaire et des cours de Serge Kancel. Cela signifie que ledit séminaire, comme les cours, accueillent l’ensemble des élèves de l’EAC désireux de se familiariser à l’art rhétorique. « Avoir des idées c’est bien, savoir les exprimer de manière efficace et percutante c’est encore mieux », affirme notre énarque*.
À l’origine d’une telle initiative se trouve le constat suivant : « la force d’un discours réside dans sa construction et dans l’ordonnancement des idées qu’il véhicule ; à trop l’oublier, on peut perdre jusqu’à 50 % d’efficacité », explique le professeur Kancel ; et notre énarque précise : « les plans faits par les élèves dans leurs travaux (écrits ou oraux) semblent corrects : mais, à y regarder de plus près, le déficit méthodologique existe très souvent ; en conséquence, former efficacement à l’organisation des connaissances, d’une part, et à leur restitution communicationnelle, d’autre part, constituent, me semble-t-il, un impératif ».

Pour mener à bien son projet, le formateur propose aux EACiens un exercice oral d’une quinzaine de minutes. Au cours de la prestation, l’apprenant ne dispose que de son corps ; cela signifie qu’images, rétroprojecteurs, matériel son et écran de projection et autres outils sont exclus « les seules forces séductionnelles doivent être la collecte et le traitement de l’information réalisés préalablement ».
Il s’agit corolairement de transmettre des idées formulées brièvement et précisément. Situé au carrefour de la rigueur et de la créativité, cet exercice propose ensuite à l’apprenant de subir le questionnement de ses pairs. Autre spécificité de l’enseignement de Serge Kancel ?
Métamorphose contemporaine des cours de méthodologie de Sciences-Po, il est très ancré dans l’actualité ; c’est pourquoi le séminaire passe en revue les faits saillants de la semaine ou de la quinzaine écoulée : « sensibiliser et intéresser les EACiens à la marche du monde, aux fluctuations économiques, sociales et bien sûr culturelles des temps fait également partie des enjeux de mes interventions ». Ultime précision : chaque EACien, de la première à la dernière année, a l’opportunité de devenir un praticien avéré du traitement des messages. C’est là aussi un trait définitoire majeur des interventions de Serge Kancel.

Énarque, diplômé de l’IEP, Serge Kancel, inspecteur général au Ministère de la Culture est professeur à l’EAC depuis plus de 15 ans.

Les inscriptions 2017 - 2018 sont toujours ouvertes

Marché de l'art, culture, patrimoine, luxe

Conjuguer savoir, savoir-faire et faire savoir est l’objectif de la stratégie pédagogique de l’EAC. Depuis 1985, l’EAC s’est affirmée comme l’un des établissements en pointe dans la formation des étudiants et des professionnels en marché de l’art, culture, patrimoine et luxe, de bac+3 à Bac+5.

Titres reconnus par l’État, certifiés niveau II et niveau I

  • 5 titres certifiés par l’Etat (RNCP), 13 programmes en formation initiale, 2 campus.
  • Plus de 75% des diplômes travaillent dans le secteur culturel et artistique en moins de 6 mois.
  • 15 à 20% des diplômés travaillent à l’étranger.

L'EAC EN QUELQUES POINTS :

  • Près de 80% des diplômés de l'EAC travaillent dans l'art et la culture en moins de 6 mois
  • Des formations certifiées et enregistrées au RNCP au plus haut niveau, et leur reconnaissance par les fédérations professionnelles
  • Des cursus disponibles en alternance
  • Un département Patrimoine commun avec l'Ecole de Condé, référence en matière de conservation et restauration d'oeuvres d'art
  • Titulaire de la charte ERASMUS+
  • Un réseau d'accords d'échange d'une trentaine d'écoles et universités à travers le monde

Pour une entrée en première année de Bachelor, comme pour vos poursuites d'études en Mastère, nos équipes sont mobilisées pour vous conseiller et tester vos aptitudes.

Vous nous quittez déjà

Restez au contact de l’EAC en rejoignant nos communautés :

bool(true)