FR

EN

  • Culture
  • Lyon

09/07/2018

Emilie, en stage à l’Association Le Bureau Export à Londres

Emilie, étudiante en Bachelor Médiation culturelle à l'Eac Lyon, témoigne de son parcours à Londres auprès de l'Association le Bureau Export.

Emilie, Bachelor Médiation Culturelle, prochainement en Mastère, témoigne de son parcours à Londres auprès de l’Association Le Bureau Export, association financée par le Ministère des Affaires étrangères accompagnant les organismes de la filière musicale pour le développement de ses artistes à l’international – Pôle Musique Classique et Contemporaine.

 

Mon stage à Londres se passe très bien.

Mes missions sont réparties en trois pôles :

  • Tout d’abord, Le Bureau Export est une association accompagnant les différents organismes de la filière musicale française pour le développement de ses artistes à l’international.

Dans cette partie du stage, mes tâches consistent à :

–   écrire des articles pour le site internet

–   organiser la venue des artistes pour certains concerts (réserver des hôtels, transports, puis rédiger des conventions pour les remboursements, etc.)

–   rédiger des conventions pour les aides que nous apportons aux promoteurs locaux, afin de permettre aux artistes français de se produire

–   faire un travail de veille sur l’actualité de la filière musicale locale et sur celles des membres du Bureau Export

 

Il s’agit là beaucoup plus de gestion de projet : par exemple, nous avons organisé une soirée privée en l’honneur d’un piano Pleyel de 1907, récemment rénové et offert à l’Institut. Ma tutrice et moi avons travaillé en binôme pour la mise en place de cette soirée qui représentait une réelle exigence d’organisation ; il fallait prendre en compte la venue de personnalités prestigieuses, telles que celle de l’Ambassadeur, d’un mécène important, du restaurateur de piano et de Bertrand Chamayou, et un pianiste de renommé internationale programmé le soir par Warner Classics, avec lequel nous avons travaillé en partenariat pour cette soirée. J’ai été mise dans le feu de l’action pour l’organisation de cette soirée, ce qui a été extrêmement formateur sur beaucoup de plans, notamment dans l’apprentissage du travail en équipe grâce à l’interaction que j’ai pu avoir avec les différents départements de l’Institut.

De plus, nous allons d’ici peu accueillir le premier concert d’une nouvelle série de musique de chambre à l’Institut, pour lequel je m’occupe de faire les programmes, d’organiser la venue des artistes et de les guider sur place.

 

  • Nous prenons également en charge la coordination du fonds Diaphonique, soutenu entre autre par le Bureau Export et l’Institut Français du Royaume-Uni. Il s’agit d’un fonds bilatéral franco-britannique qui soutient des projets pour la musique contemporaine.

Le comité artistique du fonds va se réunir la semaine prochaine, nous sommes donc en plein dans son organisation. J’ai été en charge de suivre les candidats dans la mise en place de leur dossier, de les aider avec l’espace de candidature en ligne, de gérer les problèmes techniques, de vérifier et mettre en forme les dossiers de candidature pour les membres du comité, d’organiser la venue des professionnels et de préparer les documents nécessaires au bon déroulement de la sélection des candidatures. Je m’occuperai également de prendre des notes lors de la réunion et de rédiger le rapport.

 

Au début, j’étais très impressionnée des responsabilités qui m’étaient données et cédais souvent à la panique. J’ai eu la chance de tomber sur une équipe géniale qui a su me mettre en confiance, me comprendre et prendre le temps de m’expliquer. À ce point du stage, j’ai déjà appris énormément de choses et me sens de plus en plus à l’aise et autonome. J’ai eu également de très bon retours de la part de mes collègues, ce qui est vraiment valorisant, en plus de la confiance qu’ils me font.

En bref, j’ai eu beaucoup de chance d’avoir trouvé ce stage qui me donne l’opportunité de m’épanouir, et de me trouver professionnellement petit à petit. Londres est une ville culturellement abondante, et je profite autant que je peux de mon temps ici.

Nous nous retrouverons pour une nouvelle année scolaire en mastère Manager Culturel.

Partager :