Culture

Témoignage

Violette

Chargée de production au service culturel de la ville de Valence

Violette est étudiante en 2ème année du Bachelor Médiation culturelle à l’EAC Lyon. Durant l’été, elle rejoint le pôle Action Culturelle de la ville de Valence en tant que chargée de production autour de 2 grandes missions :

La valorisation du patrimoine et des arts plastiques de la ville 

Violette participe à l’organisation de l’exposition « Duplex » présentée à la Bourse du travail, réalisée par le collectif My name is Wendy composé de deux graphistes qui ont notamment travaillé pour le Mac Val et la Cité de la Mode et du Design, et une artiste plasticienne MC Zago.

Elle est en charge de l’organisation du vernissage, de la communication et de la relation auprès des artistes.

« En parallèle, je réalise un inventaire des œuvres d’art contemporain présentes dans l’espace public. Je réalise des fiches techniques relatives à ces œuvres d’art. L’objectif ? Mettre en place une signalétique commune pour l’ensemble des œuvres de la ville.» explique Violette.

Le Festival sur le Champ

Ce festival estival de musiques actuelles, organisé sur le Champ de Mars de Valence, entièrement gratuit et qui rassemble près de 65 000 spectateurs accueille cette année Sinclair, Oxmo Puccino, JB’s Original James Brown Band, Vianney, Hippocampe fou, ou encore General Elektriks…

« Je prépare l’arrivée des artistes pour le festival,  je réceptionne les riders (demandes des artistes), je gère les feuilles de route (hébergement, rooming, loge, catering et transfert), je récupère les contacts presse auprès de maisons de production, et assurerai l’accueil artiste ainsi que la régie loge et catering pendant la durée du festival. » explique Violette.

Une bonne occasion d’appréhender le métier de chargé de production pour un festival.

« Ce que je retiendrai de cette expérience, c’est la diversité de mes interlocuteurs : d’une responsable des expositions et du patrimoine, à la chargée de production, des élus en charge de la culture aux artistes. » conclut Violette.

Les inscriptions 2017 - 2018 sont toujours ouvertes

Marché de l'art, culture, patrimoine, luxe

Conjuguer savoir, savoir-faire et faire savoir est l’objectif de la stratégie pédagogique de l’EAC. Depuis 1985, l’EAC s’est affirmée comme l’un des établissements en pointe dans la formation des étudiants et des professionnels en marché de l’art, culture, patrimoine et luxe, de bac+3 à Bac+5.

Titres reconnus par l’État, certifiés niveau II et niveau I

  • 5 titres certifiés par l’Etat (RNCP), 13 programmes en formation initiale, 2 campus.
  • Plus de 75% des diplômes travaillent dans le secteur culturel et artistique en moins de 6 mois.
  • 15 à 20% des diplômés travaillent à l’étranger.

L'EAC EN QUELQUES POINTS :

  • Près de 80% des diplômés de l'EAC travaillent dans l'art et la culture en moins de 6 mois
  • Des formations certifiées et enregistrées au RNCP au plus haut niveau, et leur reconnaissance par les fédérations professionnelles
  • Des cursus disponibles en alternance
  • Un département Patrimoine commun avec l'Ecole de Condé, référence en matière de conservation et restauration d'oeuvres d'art
  • Titulaire de la charte ERASMUS+
  • Un réseau d'accords d'échange d'une trentaine d'écoles et universités à travers le monde

Pour une entrée en première année de Bachelor, comme pour vos poursuites d'études en Mastère, nos équipes sont mobilisées pour vous conseiller et tester vos aptitudes.

Vous nous quittez déjà

Restez au contact de l’EAC en rejoignant nos communautés :

bool(true)